mercredi 4 avril 2012

Remise des prix du jeu vidéo

Voici une information, dont les médias nationaux ont peu parlé, telle qu'elle peut être lue sur le site du ministère de la culture. 
** dt de retransmission **

Le 21 mars, le Ministre de la Culture  et de la Communication, a remis les prix du jeu vidéo 2012 et réaffirmé son soutien au projet d’une cité du jeu vidéo, dont l’ouverture est prévue en 2013.

Le ministre de la culture a remis deux prix créés par le Ministère : l’un récompense un jeu vidéo produit en France, commercialisé en 2011, et ayant obtenu une subvention du Fonds d'aide au jeu vidéo ou du crédit d'impôt, l’autre récompense un créateur français.
Le prix du jeu vidéo produit en France est revenu au jeu de plate-forme « Jazz: Trump's Journey », conçu par le studio Egg Ball et édité par Bulkypix. Le prix du créateur français a été décerné au studio Ankama. 

Les mesures de soutien. En 2008, le ministère de la Culture et de la Communication a créé le Fonds d’aide au jeu vidéo, qu’administre le Centre national du cinéma et de l’image animée. Ce fonds, doté d’un budget de 3M€, a été modernisé en 2010 afin de s’adapter à l’évolution des modèles économiques du jeu vidéo, notamment le développement de jeux en ligne.
Le crédit d’impôt jeux vidéo entré également en vigueur en 2008, est venu renforcer ce dispositif. Il permet aux entreprises de création installées en France de déduire de leur impôt 20% des dépenses de production de jeux vidéo, contribuant ainsi à la diversité de la création française et européenne. Plus de 80 jeux en ont bénéficié, représentant un investissement de 285 M€, réalisé sur le territoire français.
Un fonds de garantie « jeux vidéo », a été créé en 2011 pour stimuler l’investissement dans ce secteur ; il est administré par l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC) et financé par le CNC. Au-delà de ce dispositif, le ministère travaille activement à faciliter l’accès des studios aux ressources des Investissements d’avenir.

Une cité du jeu vidéo en 2013. A l’occasion de la remise des prix, Frédéric Mitterrand a évoqué le projet de Cité du jeu vidéo, d’environ 1000m2, que conduit l'établissement public Universcience et dont l'ouverture est prévue pour le second semestre 2013. Le ministère de la Culture et de la communication le soutiendra à hauteur d’un million d’euros.
« Résolument ouverte sur un large public, a précisé le Ministre, la Cité du jeu vidéo permettra une approche novatrice de l'ensemble de la filière, à travers la découverte, l'apprentissage, la compréhension et la pratique, en permettant également au public d’expérimenter des contenus originaux. À l'image du formidable essor de ce secteur en France, elle s'érigera en tant que haut lieu de convergence des publics et favorisera la rencontre et le dialogue entre joueurs, parents, enseignants, adolescents et professionnels. »

Trois milliards d’euros. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires mondial du secteur du jeu vidéo – équipements et jeux – atteint 50 Mds€. En France, il est de plus de 3 Mds€, supérieur donc à celui du cinéma, ce qui fait de notre pays le troisième plus grand marché européen derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne. Des études récentes attestent que près de deux tiers des Français déclaraient avoir joué à des jeux vidéo.

Quelque 120 studios. La France est un territoire important de création vidéo-ludique : on compte environ 120 studios de développement - souvent des structures jeunes et de petite taille - implantés sur tout le territoire, employant environ 2 800 salariés. La majorité de ces entreprises développe des créations pour les nouveaux supports: jeux accessibles en ligne sur Internet, jeux pour réseaux sociaux ou téléphones mobiles et tablettes, qui ont un fort potentiel de croissance.


Un diaporama photo de la cérémonie, disponible sur le site de l'Agence Française du Jeu Vidéo : Cliquez moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire